EXAMEN DE METHODOLOGIE - 1ère année DEUG MIAS

Luminy, 28 janvier 2003 - durée : 3 heures

Documents du cours seul autorisé

A. Représentation mentale

1) Proposez trois manières différentes de se représenter la dérivée d'une fonction.

2) Soit notre univers dans lequel on suppose que la loi de la gravitation est inversée, c'est-à-dire que les objets se repoussent mutuellement. Je rappelle que dans notre univers normal, ils s'attirent. On suppose aussi que les objets (humain, voiture, pomme) de notre monde habituel résistent à l'explosion grâce à l'existence d'une deuxième force de cohésion interne qu'on ne décrira pas.

2.1) Comment faire rouler un train ? Où mettre les rails ?
2.2) Comment voyagerait-on dans un train ? Serait-on assis ?
2.3) Une voiture consommerait-elle moins d'essence que dans notre monde ?
2.4) Un avion consommerait-il moins d'essence que dans notre monde ?
2.5) Quels problèmes se poseraient pour manger et boire ?
2.6) Proposez une formule rendant compte que deux masses se repoussent.
2.7) Soient deux boules de billard qu'on pose à l'instant t0, sans vitesse initiale, sur un tapis (de billard classique) : que se passe-t-il à l'instant suivant ? Comment jouer au billard ?

3) Imaginez un univers plat à deux dimensions, un plan donc. Les êtres de cet univers sont des courbes fermées comme un cercle, une ellipse, un carré, un polygone, ... Que voit un tel être ? Que verrait-il d'une sphère au-dessus de son univers ? Que verrait-il d'une sphère coupant le plan ? Comment ces êtres se voient-ils ?

B. Mémorisation

1) Soit la liste suivante (oeufs, croix, zinc, hêtre, bronze, aise, dicton, dix neuf, vin).

1.1)Donner une stratégie pour mémoriser cette liste (dans l'ordre) et expliquez en quoi cette stratégie est adaptée à vos qualités.
1.2) Structurez cette liste en catégories sémantiques.
1.3) Racontez une histoire permettant de retrouver les éléments de la liste mais plus nécessairement dans l'ordre.

2) Isabelle souhaite retenir les nouveaux mots chinois prononcés devant elle sans avoir besoin de les écrire avec son stylo. Le schéma de sa façon de faire, qui marche bien, est le suivant. Elle entend un nouveau mot chinois, elle l'écrit rapidement (sinon le mot est perdu) puis elle le voit dans sa tête et enfin le réentend, dit par elle-même. Le contact du stylo lui est nécessaire.
Comment remplacer le stylo et la feuille de papier du monde externe par un stylo et une feuille « dans la tête » ?

3) Les maux de l'ortograf : Marc est professeur, a écrit plusieurs livres et dirige d'importants projets. Il a toujours été très bon dans les disciplines scolaires sauf en orthographe qui a été pour lui un véritable calvaire pendant toute sa scolarité. Voyons quelle était sa stratégie pour échouer avec tant de constance. Lorsqu'il entendait une dictée, il n'aimait pas que la voix du professeur s'empare des mots, aussi il se les répétait pour se les réapproprier, s'en faisait une image mentale visuelle dans laquelle il entrait, puis il écoutait encore le mot, dit par lui, résonner dans sa tête...

3.1) Modélisez la stratégie cognitive suivie par Marc pour écouter une dictée : donner la suite des évocations (image, son, ressenti, émotion, attention) ainsi que les opérations mentales effectuées.
3.2) Analyser et expliquer en termes de traitement de l'information comment cette stratégie cognitive amène naturellement à l'échec en dictée.
3.3) Repérer l'autre problème, plus « psychologique », de Marc.
3.4) Que lui auriez-vous conseillé ?

C. Motivation

Georges voudrait finir un article qu'il n'arrive pas à finir depuis plus d'un an, par manque de motivation. Par contre il se sent très motivé pour préparer un voyage à l'étranger : Georges évoque alors une image interne, avec une profondeur de 10 mètres, en couleur, avec des choses très différentes de sa vie quotidienne, image dans laquelle il est associé. Lorsqu'il pense à l'article, il dit voir « une image assez près de moi, petite, cadrée, noir et blanc, et je ne suis pas dans l'image ».

1) Précisez les caractéristiques de l'imagerie mentale (pas seulement visuelle) de Georges et mettez en évidence les différences structurelles entre les deux évocations.

2) Pouvez-vous lancer des hypothèses sur certaines caractéristiques de l'imagerie mentale qui sont importantes pour Georges ?

3) Que peut-on suggérer à Georges pour l'aider à finir son article ?

4) Est-ce que ce conseil marchera à coup sûr ? Pourquoi ?