Maxime Lucas (I2M, Aix-Marseille), La géométrie cubique de la réécriture de dimension supérieure

Programme

Résumé

La réécriture de dimension supérieure a pour origine des questions portant autour du problème du mot pour les monoides. Plus récemment, il a été montré que la réécriture de dimension supérieure était adaptée pour résoudre des problèmes de cohérence et de catégorification. Le but de cet exposé sera d'expliquer ces problèmes sur des exemples et de montrer quelles sont les méthodes que la réécriture offre pour les résoudre. En particulier, nous verrons comment la géométrie cubique apparaît naturellement dans ce cadre, et ses liens avec des notions classiques de réécriture comme la confluence.