Page d'accueil
Sommaire

Institut de Mathématiques de Luminy

Valorisation, diffusion, communication

Information scientifique, vulgarisation

Deux rencontres d’une demi-journée avec des enseignants du secondaire ont été organisées par l’IML au printemps 2002 à la demande du rectorat ; il s’agissait d’une prise de contact, sous la responsabilité du directeur, et les deux rencontres se sont révélées très intéressantes. En décembre, R. Rolland organise une rencontre d’une journée plus ciblée, sur les activités de l’équipe ATI et en particulier la cryptographie.

Les initiatives individuelles ou portées par de petits groupes sont nombreuses. Elles s’inscrivent en majorité en-dehors de la Fête de la Science et témoignent d’un désir dune action plus continue.

- Défi Mathématique (coordonné à l’IML par Y. Lafont) : à l’IML, une journée de découverte des mathématiques pour cinq classes primaires (juin 2001), suivie de deux autres, pour une puis trois classes (juin 2002). Auparavant et ensuite, interventions de chercheurs dans les écoles, notamment en ZEP : M. Quatrini, A. Siegel et Y. Lafont en octobre 2000. Au printemps 2002, J. Cassaigne, A. Pichon, M. Quatrini et L. Régnier sont intervenus dans plusieurs écoles.

- C. Mauduit est animateur de l’association Math en Jeans, qui vise à sensibiliser les jeunes du secondaire à la recherche mathématique. Il a créé et fait fonctionner l’option DEUG Math en Jeans. Il a organisé dans le cadre de la Fête de la Science des rencontres dans le métro en 2000 et 2001 ; d’autres auront lieu à Luminy et Coudoux en 2002.

- P. Barthélémy donne une ou deux conférences par an au CCSTI, dans le cadre des " Rencontres avec la Science ".

- R. Rolland donne une conférence par an dans le cycle marseillais sur la culture mathématique et l'histoire, une conférence au rallye Math-2000. Une intervention au lycée Périer en 2001 en 1ère et terminale scientifiques : sensibilisation à l'importance des mathématiques en cryptographie.

- Dans le cadre de la semaine de la Science, JPB est intervenu dans quatre établissements scolaires de la région à propos de l'utilité et de l'utilisation des mathématiques : conception d'un logiciel de tracé de voies du TGV, étude sur la justification d'un test de dépistage de maladie (candidose).

Dans le domaine de la vulgarisation plus stricte, J.-Y. Girard a donné une conférence en 2001 à l’Université de Tous les Savoirs ; le texte a été publié dans l’un des ouvrages issus de cette série de conférences. En octobre 2001 paraissait dans La Recherche un article de G. Lachaud sur l’hypothèse de Riemann.

Communication

Le point fort de la communication du laboratoire au cours des quatre dernières années a été la mise sur pied d’un site web performant. On y trouve maintenant toutes les informations concernant l’organisation et la vie du laboratoire : les personnels et leurs fonctions, les équipes, les séminaires, les colloques, les DEA, les événements divers.

C’est le résultat d’une politique délibérée, qui a commencé par le recrutement sur AFIP d’Éric Lozingot sur un profil désignant comme tâche principale le développement du site web. Le département SPM ayant décidé d’instituer des correspondants "communication" pour chaque labo, c’est lui qui vient d’être désigné pour l’IML.

Il reste néanmoins à faire. L’étape suivante devrait consister à faire du site une fenêtre des mathématiques sur l’extérieur. On touche là de près à une autre fonction des labos CNRS : la vulgarisation, qui fait l’objet de beaucoup d’efforts de nos chercheurs et à laquelle le web pourrait offrir un support intéressant. Il faudra s’appuyer sur une réflexion sur les moyens de communiquer en mathématiques, à la fois vers les autres mathématiciens, spécialistes d’autres disciplines, vers les scientifiques non mathématiciens, et vers le grand public.

À l’occasion de deux manifestations du laboratoire : "2001, l’Odyssée Dynamique", et le colloque franco-japonais de Singularités en 2002, nous avons invité les représentants de la presse locale, qui sont venus et y ont fait écho dans La Provence et La Marseillaise.

É. Lozingot, F. Blanchard.

Page d'accueil
Sommaire