Page d'accueil
Sommaire


Institut de Mathématiques de Luminy

L'IML dans la FRUMAM

En 1997, J.-P. Brasselet avait pris l’initiative de mettre en route un organe de concertation informelle entre les directeurs du Centre de Physique Théorique (CPT), de l’IML, du Laboratoire d’Analyse, Topologie et Probabilités (LATP), et du CIRM, avec pour objectif de créer à terme une Fédération de Recherche du CNRS. Cette concertation a fonctionné effectivement, avec des hauts et des bas, pendant plusieurs années. La Fédération de Recherche des Unités de Mathématiques à Marseille (FR 291) a finalement été créée au 1er janvier 2001, sous la direction de S. Vaienti. Pour des raisons qui n’entrent pas dans le cadre de ce rapport, le CIRM n’en fait pas partie, mais il reste étroitement associé à ses travaux.

L’IML a constamment affirmé son soutien à la FRUMAM, avant et après sa création officielle. Les ITA de l’IML sont largement mis à contribution pour les tâches administratives de la Fédération : Mme Bodin s’occupe de l’international, Mme Brohan des colloques, Mme Lozingot de la gestion, M. Lozingot du site web et du bulletin.

Les représentants statutaires de l’institut au sein du conseil de fédération sont X. Bressaud, Y. Lafont et A. Wassermann (chercheurs) et É. Lozingot (ITA).

Lentement mais sûrement l’importance des activités de l’IML à caractère fédératif augmente. Outre le séminaire de Singularités commun avec le LATP, le séminaire GNC est maintenant commun avec le CPT et tous deux sont soutenus par la FRUMAM. Il en va de même du groupe de travail " Marches aléatoires sur les bords des groupes " (IML-LATP) ; des discussions sont en cours à propos du séminaire de Dynamique de l’IML, qui pourrait devenir commun avec le CPT.

Une équipe transverse " Méthodes mathématiques du Génome " regroupe l’équipe synonyme de l’IML avec les chercheurs des autres labos de la fédération travaillant dans ce domaine, autour d’un séminaire bi-mensuel rassemblant aussi des informaticiens et, bien sûr, des biologistes de trois laboratoires de Luminy.

Serge Troubetzkoy, professeur à l’université de la Méditerranée, est membre à la fois du CPT et de l’IML.

La FRUMAM s’est associée avec l’IML pour la rencontre " 2001, l’Odyssée Dynamique " ; elle a soutenu la session résidentielle de l’IML " Logique et Interactions " en 2002 et participera au projet de 2004 en Géométrie non Commutative. En 2002 elle a obtenu 3 mois de poste de chercheur associé CNRS pour A. Recknagel (CPT et IML) et en demande autant en 2003 pour Cherednik (CPT et IML de nouveau). C’est dire que la Fédération s’inscrit de plus en plus dans notre quotidien.

Ceci n’est pas sans poser un problème, certaines des équipes de recherche de l’IML, et non des moindres : ATI, LDP, n’ayant pas d’interactions à l’intérieur de la Fédération. Leurs initiatives peuvent se trouver " en concurrence " avec des initiatives fédératives. Ainsi en 2003 l’IML organise un trimestre spécial en cryptographie, tandis que la FRUMAM soutient une session résidentielle en Mécanique statistique. À la demande du directeur de la FRUMAM, les deux comités organisateurs se sont arrangés pour ne pas se gêner mutuellement, mais on n’est pas totalement à l’abri de frictions éventuelles lors d’une autre coïncidence.

C’est pourquoi l’IML aurait le plus grand intérêt à ce que le Laboratoire d’Informatique Fondamentale, dont nous étions partenaires pour " Logique et Interactions ", rejoigne la Fédération. Des discussions sont en cours. Ainsi un plus grand nombre de nos initiatives pourraient postuler à un soutien substantiel de la Fédération.

L’évolution vers un rôle renforcé de la FRUMAM dans la vie mathématique marseillaise, souhaitée par le CNRS, concrétise la nécessaire coopération entre les mathématiciens des divers sites. Elle se traduit cette année par une demande de moyens contractualisés. Elle rencontre aujourd’hui une adhésion plus forte que par le passé dans les laboratoires marseillais, et en particulier à l’IML.

Page d'accueil
Sommaire