Institut de Mathématiques de Luminy

Rapport Financier

Ressources

Les ressources 2002 se montent à 586000 euros. Elles se décomposent ainsi :

Comme on le constatera en examinant les tableaux qui suivent, les subventions du CNRS et du ministère ont peu évolué sur les quatre années ; en revanche les autres subventions ont énormément varié en volume.

Mentionnons que les nombreux accords de coopération bilatéraux, gérés par le CNRS, le ministère ou d’autres organismes, engendrent des ressources " invisibles " qui n’apparaissent pas dans notre budget.

Dépenses

Les tableaux de dépense présentés dans les annexes qui suivent reflètent le mode de fonctionnement d’un laboratoire de mathématiques : beaucoup de missions et d’invitations, confondues sous la même rubrique " Missions " ; une ligne importante pour l’équipement informatique.

Les colloques, nombreux, reflètent à la fois l’intense activité internationale de l’institut et sa situation privilégiée, à deux pas du CIRM.

Le poste " Documentation " représente les sommes que nous avons versées comme contribution à la bibliothèque du CIRM, directement et pour l’achat, en commun avec les autres labos de la FRUMAM, de l’accès MathSciNet ; en effet l’IML ne dispose pas d’une bibliothèque de labo, ce qui serait absurde à côté du CIRM.

Les salaires des boursiers (pré et post-doctorants) proviennent des deux contrats TMR auxquels participe le laboratoire.

L’énorme facture d’infrastructure apparaît du seul fait que nous sommes hébergés dans des locaux CNRS. La somme est inscrite automatiquement à notre budget et en est soustraite tout aussi automatiquement ; les universités ne procèdent pas de cette façon. Sa lourdeur résulte pour une bonne part de l’implantation de l’IML dans un immeuble de grande hauteur, avec les contraintes que cela représente, d’abord en matière de gardiennage (environ 40% de la note !), secondairement en raison de diverses normes techniques coûteuses.

Enfin, comme le CNRS l’avait demandé, la gestionnaire et l’ensemble du labo ont fait beaucoup d’efforts pour éviter des excédents massifs à la fin de l’année 2002. À ce jour ces efforts semblent couronnés de succès.

A. Lozingot, F. Blanchard.

Annexes :
en PDF

Tableaux
Budgets-Dépenses

Graphes
(en "Secteurs")
Graphes
(en "Histogrammes")

 

Page d'accueil
Sommaire